L’adulte

Vous souhaitez suivre une thérapie de sophrologie à Paris 20 et Béthencourt sur Somme ? Thierry Mignon vous  propose de découvrir votre potentiel individuel grâce à des entretiens basés sur le dialogue. Découvrez ci-dessous plus d'informations sur cette technique thérapeutique !

L'écoute humaniste Rogérienne

J'applique les trois clés essentielles de l'écoute humaniste.

  • La congruence (j'établis une relation sans façade avec le patient)
  • L'empathie (Je suis sensible au vécu du patient. compréhension de sa situation, sans être envahi par son expérience)
  • L'acceptation inconditionnelle (je considère le patient comme une personne dont je n'évalue pas l'expérience qui l'a construit)

La première séance sera surtout un dialogue entre vous et moi. Il s'agit de bien comprendre la problématique, mais aussi d'appréhender l'état de santé (certains mouvements vous sont-ils pénibles, pour ne pas vous gêner dans la relaxation dynamique). Si plusieurs problématiques surgissent, il conviendra de décider de la priorité à traiter. C'est pourquoi la reformulation est importante, afin de bien vous situer et commencer un travail avec votre accord. Les séances suivantes concernent la mise en place d'un protocole. Nous pourrons travailler debout, assis ou coucher (jamais à la première séance).

La sophrologie induit le remaniement personnel. Il est alors important d'aborder une phase d'écoute, d'ouvrir l'instant au dialogue. Cette méthode à laquelle j'ai été formé me permet d'assumer un suivi d'analyse, en offrant un espace de parole libre, serein, exempt d'intolérance. L'être, l'individualité, avec ses croyances (culturelles, familiales, cultuelles, imaginaires). C'est la notion même de la sophrologie psychothérapeutique. Elle (la sophrothérapie) enveloppe cette phase de transition. Nous abordons l'ensemble du parcours. Il peut être approfondi.

Relier les émotions au corps est la clé du développement des potentiels personnels. L'accompagnement permet l'ouverture et le progrès, sur les plans physique et psychologique. Cette découverte du potentiel individuel, incite à la réorganisation des conflits intérieurs, stimule l'activité mentale, favorise la prise de conscience de ses capacités de plasticité du corps. Nous revenons à l'essence de nous-même, capable dès lors de se regarder, comme si c'était la première fois.

Je m'appuie sur les bases des techniques de la psychologie humaniste et intégrative, de la psychopathologie, de la psychothérapie analytique, couplée à la sophrologie Caycédienne. Ces compétences ont été acquises après 15 ans de thérapie personnelle, et durant mon cursus.

L'espace de parole (libre), autorise la verbalisation de l'émotionnel, des ressentis, de l'accueil de soi. Nous avons, enfin, la possibilité d'assimiler sa propre histoire en la reliant au corps.